lyon ==>rue
A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z
trouver votre rue parmi les 4349
par arrondissement: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 toute les rues de Lyon.

Montée Saint Sébastien 69001 Lyon

C'est une Moyenne Rue

part de Boulevard de la Croix-Rousse a Place Croix-Paquet

Domaine:métropole

Situation:


La montée Saint Sébastien descend en pente assez forte et irrégulière depuis l'extrémité est du boulevard de la Croix Rousse, jusqu'à la place Croix Paquet à l'angle de la rue Leynaud. Elle occupe une sorte de passage naturel à la rupture de pente en dessus du Rhône. La circulation se fait en descente sur la partie haute, interrompue par des escaliers. Dans les deux sens en dessous de la rue Imbert Colomès. Elle est importante en bas, presque nulle en haut.

Qui va de Boulevard de la Croix-Rousse a Place Croix-Paquet

Histoire:


Cette montée fut l'une des trois montées historiques de la colline, elle était le départ de la route de Genève. Il y a eu ici un prieuré de longue date qui était devenu une recluserie au 13e siècle et qui apparaissait encore en 1562. L'église Saint Bernard a été nommée ainsi par la volonté de M Willermoz, donateur des terrains qui désirait conserver la mémoire des religieuses du couvent de Bernardines installées sur les lieux en 1642. Le 24 septembre 1749, la mère Guiguet, supérieure des Bernardines avait été arrêtée et maintenue dans son appartement par ordre du cardinal de Tencin après interdiction de recevoir des Novices. Les soeurs des Chazeaux ont été soupçonnées de convoiter leurs biens mais le couvent tint jusqu'en avril 1790. Au 17e siècle, la porte Saint Sébastien était l'une des six portes de Lyon elle menait encore à la route de Genève avant que l'on ouvre une route le long du Rhône au siècle suivant. Si la route est très ancienne, seul le bas était urbanisé au 18e siècle, le haut cheminait entre les jardins avant que les maisons qui existent encore aujourd'hui ne soient construites au 19e siècle. La colline bouge, Saint Bernard est fermée car elle menace de s'abouser, le mur de soutènement de la place Colbert se fissure, on peut voir les réparations datées, sûrement pour suivre le mouvement.

historique:

A été dénommée montée des Colinettes en 1680.
A été dénommée montée des Fantasques en 1780.

Architecture:


Du boulevard, coté ouest, on a une vue étonnante sur l'église Saint Bernard, grande masse de pierres dorées, noircies depuis, vue tronquée par un mur de soutènement. Plus bas, la place Colbert offre un dégagement boisé vers l'ouest. En face, coté est, impair, ce sont les façades typiques du quartier, datant du 19e siècle avec leurs hautes et nombreuses fenêtres. Contrairement aux autres rues, elles sont construites en travers de la pente, ce qui fait que les hauteurs sont irrégulières, parfois impressionnantes, cela cause aussi des ruptures d'alignement, les autres rues partant en biais. Après la rue Bodin, la situation s'inverse, les hautes façades sont alignées du coté pair et regardent l'est lyonnais d'où on les repère très bien. En face, ce sont les trois bâtiments blancs de la résidence Villemanzy, tout en longueur, isolés entre le square Bodin Magneval et le jardin Villemanzy, puis le pavillon Villemanzy qui fait l'angle de la rue des Fantasques. D'ici, la vue plonge sur Lyon et le Rhône, plus bas sur la gauche, on voit le haut des arbres du jardin Croix Paquet avec une seule maison construite en bordure de parc. C'était l'emplacement de l'ancien séminaire Saint Irénée. Après la rue des Tables Claudiennes, les constructions coté ouest sont plus disparates, tant au point de vue de l'age que de la forme ou de la hauteur avec des maisons basses plus anciennes et un immeuble des années 1970 à l'audacieux surplomb. Certains pas de portes sont à l'abandon, livrés aux affiches et aux tags, à coté de peintures plus réussies.

Dédicace:


Au moyen âge, en raison de l'ermitage de Saint Sébastien, toute la pente s'est appelée Saint Sébastien, la montée de la Grande Côte a aussi porté le nom de Grande Coste Saint Sébastien avant que le nom ne se stabilise ici. Saint Sébastien est né à Narbonne, il est mort martyrisé par l'empereur Dioclétien en 288. Laissé pour mort, transpercé par les archers de l'empereur, il guérit miraculeusement et revint se présenter pour demander l'arrêt des persécutions chrétiennes avant d'être tué le 20 janvier. Les prêtres d'Auguste s'appelaient les sébastes, ce qui pourrait expliquer le choix de Saint Sébastien.

Origine du nom:

Le nom provient d'une ancienne recluserie établie au sommet de la côte au XIe siècle.
Sources:

data.gouv.fr

Ville de Lyon, Archives municipales de Lyon, index des voies de Lyon, 2021/07/21. sur archives-lyon.fr

Rues de Lyon à travers les siècles de Maurice Vanario (2002)

code FUV:27300 code FANTOIR:6903816560Z code INSEE:69381
plus de renseignement sur lyon.la-passion.fr
jeudi 27 janvier

Hiver verseau Dernier croissant 32%

saint Angèlesaint Angèle

Le soleil se Leve : 08:06 se Couche : 17:40

Neige en janvier, blé au grenier.